Les atouts des pellets et granulés de bois pour le chauffage au bois

granulés de bois

Publié le : 31 juillet 20228 mins de lecture

Les granulés à bois, aussi nommés pellets de bois, sont des combustibles écologiques fabriqués avec des composants 100 % naturels. Servant à alimenter les poêles, ces pellets sont obtenus à partir de résidus issus des scieries. Ils sont ensuite asséchés puis compactés, sans colle ni liant. La lignine présente naturellement dans le bois sert donc de liant ce qui garantit un excellent compactage. C’est aussi ce qui procure aux granulés leur haut pouvoir calorifique. Au-delà de son rendement, ce combustible comporte des avantages en termes de prix et d’impact environnemental. Découvrez quels sont ses réels atouts.

Les granulés de bois pour un chauffage écologique aux performances élevées

L’aspect écologique des pellets de bois lui vient principalement de son procédé de production. En effet, ce combustible est fabriqué à partir du recyclage des déchets (sciures et copeaux) issus des scieries, qui sont normalement détruits. Les granulés de bois sont donc constitués de 100 % de bois ainsi, ils sont considérés comme une énergie renouvelable, avec un bilan carbone neutre. La combustion produite par les pellets engendre également moins de pollutions à l’intérieur de l’habitation. Grâce à leur composition, ils émettent moins de poussières et de polluants atmosphériques comparés aux bûches classiques. Qui plus est, le CO2 issu de la combustion peut être naturellement absorbé par les forêts, contrairement aux émissions des énergies fossiles comme le gaz. Se présentant sous forme de petits cylindres d’environ 6 mm de diamètre pour 20 mm de long, le granulé de bois offre un meilleur rendement que les bûches en bois classiques. Il serait compris entre 4,5 à 5,3 kWh, contre 3,8 kWh pour les bûches conventionnelles. Son haut pouvoir calorifique provient principalement de son faible taux d’humidité. Contenant moins de 10 % d’humidité, les pellets disposent d’une forte densité qui garantit une combustion lente, régulière et optimale. Sachez d’ailleurs que 90 % du granulé est utilisé pour produire la chaleur. 

Profitez d’un chauffage économique et pratique

Les avantages financiers du granule de bois ne sont pas négligeables. Comparé à d’autres sources d’énergie comme le gaz (propane ou naturel), l’électricité et le fioul, le pellet se trouve être le combustible le moins cher sur le marché. Vous pouvez donc faire des économies sur le long terme grâce à cet investissement durable. Installé dans une habitation bien isolée, le poêle à granulés de bois permettrait de minimiser la facture en électricité d’environ 50 %. Il faut également savoir qu’utiliser comme chauffage d’appoint, ce type d’équipement économise près de 6000 kWh par rapport à un radiateur électrique. Par ailleurs, l’entretien de votre dispositif de chauffage s’avère moins contraignant. Le pellet de bois garantit une manipulation très propre et sans poussière contrairement aux bûches conventionnelles. Dans la mesure où le combustible brûle dans son intégralité, le taux de cendres est inférieur à 1 %. De ce fait, vous n’aurez pas à vider le cendrier constamment. De même, les granulés produisent peu de fumées durant leur combustion. Ainsi, la fréquence des travaux de ramonage peut également être réduite. Pour couronner le tout, il s’agit d’un combustible facile à transporter. Les granulés sont conditionnés en sachet de 15 kg, 500 kg ou en vrac, ce qui simplifie leur approvisionnement. Si besoin, vous pouvez aussi vous faire livrer par un fournisseur agréé. Cette solution est d’ailleurs à privilégier si vous bénéficiez d’un poêle qui assure le rechargement automatique du foyer.  En raison de sa petite taille, le pellet occupe peu d’espace de stockage. En effet, une tonne de granulés équivaut seulement à 1,5 m3. De plus, vous pouvez les entreposer en empilant les sachets ou en les posant directement dans le silo. 

Le poêle à granulés de bois : un équipement aux multiples avantages

Outre les atouts du combustible, l’équipement de chauffage présente des avantages considérables en termes de technologie. En effet, en optant pour un poêle à granulés bois, vous pouvez bénéficier d’un appareil programmable, qui peut être entièrement automatisé. Dans ce cas, il est parfaitement possible de régler la fréquence d’alimentation du foyer, la durée de chauffage ou encore la température de la combustion. Ces fonctions améliorées garantissent un rendement optimal et permettent de minimiser les consommations. En clair, vous réalisez un gain de temps et d’énergie tout en réduisant la facture en chauffage. Le coût de l’investissement peut toutefois représenter un inconvénient. Étant plus performants que les installations au bois classiques, les poêles à granulés sont plus chers à l’achat. Heureusement, ce genre d’équipement est éligible à des aides financières attribuées par l’État. Vous pouvez dans ce cas alléger les dépenses liées à l’acquisition du matériel et sa mise en place. De plus, vous pouvez économiser sur le long terme puisque les frais de fonctionnement de l’équipement sont réduits (coût du combustible, économies d’énergie réalisées, frais d’entretien, etc.). Parmi les aides financières disponibles pour l’installation d’un poêle à pellets de bois, on peut citer le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), la Prime Énergie ou encore les subventions fournies par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). À noter, il est obligatoire de faire appel à un chauffagiste certifié RGE pour les travaux. Dans ce cas, vous aurez également droit à une réduction de la TVA à 5,5 %, contre 20 % en temps normal. 

Les poêles à granulés de bois : pour quel type d’habitation ?

Comme tout système de chauffage, l’équipement destiné aux pellets de bois comporte certains inconvénients. Outre son prix, le poêle à granulés s’avère également assez bruyant. Pour éviter la gêne, vous pouvez installer un système pas aspiration. Autre point essentiel à noter, ce combustible reste assez sensible à l’humidité. Il faudra donc l’entreposer dans un endroit sec et à l’abri pour conserver ses pouvoirs calorifiques. En raison de leur taille encombrante et leur pose compliquée, les chaudières et poêles alimentés au pellet sont généralement destinés à chauffer une maison. Ceci étant dit, ils peuvent parfaitement être installés en appartement. Dans ce cas, il faudra l’accord du syndic des copropriétés pour les travaux. Bien entendu, vous devez aussi prévoir une évacuation des fumées s’il n’existe pas de conduits pour la cheminée. Pour finir, il est important de choisir un équipement offrant de bonnes performances énergétiques et environnementales. Comme la puissance de chauffe fournie par le poêle doit subvenir à vos besoins, l’idéal serait de solliciter les conseils d’un expert pour connaitre le modèle adapté à votre logement.

Quel bois utiliser pour une bonne combustion ?
Le bois : la première énergie renouvelable

Plan du site