A quelle fréquence doit-on effectuer un ramonage ?

Le nettoyage est une partie essentielle du fonctionnement d’un poêle ou d’une cheminée. Il est recommandé de le produire au moins deux fois par an. Habituellement, ce moment désagréable est tout simplement oublié, ce qui entraîne de graves problèmes avec le poêle et la cheminée.

Pourquoi est-il si important de nettoyer sa cheminée ?

Lorsque vous faites un feu, le bois qui est brûlé peut ne pas se désintégrer complètement. Ceci, associé à un manque d’oxygène, crée une fumée riche en vapeurs de goudron non brûlées. Au cours d’une saison, ceux-ci peuvent se condenser et adhérer à l’intérieur de votre conduit de cheminée. Cette accumulation potentiellement mortelle, connue sous le nom de créosote, peut entraîner des incendies dans la maison et causer des dommages importants à votre cheminée si elle n’est pas régulièrement traitée.

Quand nettoyer votre cheminée ?

Les cheminées doivent être nettoyées au plus tard au début de l’automne, avant la saison des feux. Si vous choisissez d’engager un ramoneur, vous pouvez vous attendre à une reprise rapide si vous leur demandez de venir plus tôt, de préférence en été. Pour l’autonettoyage, la fin de l’été est le meilleur moment, car vous pouvez compter sur un toit sec et sécurisé et des conditions douces.

En plus des ramonages programmés, vous devez nettoyer lorsque l’une de ces conditions est présente :

  • La suie et la créosote ont tendance à tomber dans le four lors d’un incendie
  • La créosote à texture nid d’abeille s’accumule à l’intérieur de la cheminée
  • La créosote fait plus de 0,60 cm d’épaisseur
  • Vous brulez beaucoup de bûches artificielles
  • Vous êtes un gros utilisateur de cheminée
  • Vous brulez du bois vert ou non séché.

Conseils pour le nettoyage de la cheminée

Pour commencer, mettez des vêtements très confortables qui peuvent se salir, après tout, vous aurez affaire à des résidus qui peuvent tacher le tissu.

Tout d’abord, retirez la minuterie et nettoyez-la pour éliminer tous les résidus. Ensuite, retirez le chapeau de la cheminée, procurez-vous une lampe de poche et jetez un œil à l’intérieur.

Après avoir observé l’intérieur de la cheminée, placez la brosse dans le tuyau et frottez la suie. Ne faites pas de mouvements très intenses pour ne pas jeter la saleté. À l’intérieur de l’appareil de chauffage, retirez toutes les cendres et l’excès de suie du foyer.

Pour nettoyer la vitre de la porte, vous pouvez utiliser un peu de cendre (le reste qui reste dans la boîte de combustion après le dernier feu) et un chiffon sec, en éliminant toute saleté accumulée. Balai et pelle ensemble et jetez à la poubelle.

Rénovation énergétique : quelles sont les aides de l’Etat ?
Peut-on donner une seconde vie à son sapin de noël ?